Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un centre d'apprentissage pour robots ouvre ses portes à l'EPFZ

L'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et la société Max-Planck veulent améliorer la capacité d'apprentissage des machines intelligentes. Elles ont inauguré lundi un nouveau centre de recherche.

Les voitures qui se garent toutes seules ou les robots qui se meuvent sur un sol accidenté doivent aussi étudier. Ils doivent pouvoir apprendre de leurs expériences et s'adapter à de nouvelles situations. Ce qui semble naturel pour des êtres humains représente toutefois un gros défi pour des machines.

Des scientifiques de Zurich, de Tübingen et de Stuttgart (D) travailleront en commun au sein du Centre des systèmes d'apprentissage Max Planck-EPFZ, ont annoncé lundi les deux partenaires. Un budget de cinq millions d'euros (5,45 millions de francs) a été alloué pour les cinq premières années. Les deux institutions participent à montant égal au projet.

Les experts veulent notamment appliquer aux machines les principes théoriques de l'apprentissage. Ils s'intéresseront aussi à la compréhension fondamentale de l'intelligence des êtres animés.

On pourra ainsi développer des systèmes artificiels qui ont la même capacité d'apprentissage que des êtres vivants, explique Bernhard Schölkopf, directeur de l'Institut Max Planck à Tübingen, cité dans le communiqué. Ce dernier dirigera le centre en collaboration avec Thomas Hoffmann de l'EPFZ. Les deux institutions disposeront de leur propre antenne, une à Zurich et l'autre à Tübingen.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.