Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le centre n'est pas prévu par hasard à Peccia (TI), le village ayant acquis sa notoriété grâce à la qualité de sa carrière de marbre blanc (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/CARLO REGUZZI

(sda-ats)

Un centre international de sculpture verra le jour au printemps 2019 dans le Val Maggia, au Tessin. Le projet s'appuie sur une école et une carrière déjà existantes à Peccia.

La Municipalité de Lavizzara a approuvé mercredi la demande de permis de construire. Le projet de la Fondation internationale pour la sculpture peut désormais commencer avec la première étape de l'ouverture des marchés publics, selon le quotidien Giornale del Popolo.

Le Centro Internazionale di Scultura (CIS) coûtera globalement quelque six millions de francs. De ceux-ci, trois millions sont alloués par le canton, un demi-million par la commune de Lavizzara (dont fait partie Peccia). Le reste est assuré par des privés.

Bois, métal ou pierre

Le CIS comprendra notamment un bâtiment d'exposition à l'entrée du village, des surfaces de bureaux et des ateliers. Ces derniers, au nombre de cinq, constitueront le coeur du centre. Les artistes qui y seront invités pour une saison estivale de six mois, pourront y travailler, au choix, le bois, le métal ou la pierre.

Grâce à un mécène, il sera possible non seulement d'offrir l'atelier aux artistes, mais également le gîte. Ce dernier se trouvera dans le village même. Des colloques réservés aux artistes ou des événements ouverts au public sont également prévus.

Le centre n'est pas prévu par hasard à Peccia, le village ayant acquis sa notoriété grâce à la qualité de sa carrière de marbre blanc. L'école de sculpture de Peccia, qui existe depuis une trentaine d'années, s'est du reste fait une renommée par-delà les frontières.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS