Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet de meurtre a été découvert dans la volumineuse correspondance écrite par le chef mafieux en prison (Keystone archives/image symbolique).

KEYSTONE/EPA CARABINIERI POLIZIA/CARABINIERI POLIZIA HANDOUT

(sda-ats)

Un chef mafieux sicilien, incarcéré, avait commandité l'assassinat de sa fille parce qu'elle était amoureuse d'un policier. Ce scénario noir a toutefois été évité, le fils du chef ayant désobéi.

Selon les enquêteurs cités lundi par la presse italienne, Pino Scaduto, parrain de Bagheria attribuait son arrestation à sa fille en raison de sa relation avec un policier.

Relâché de prison en avril, le chef vient d'être de nouveau arrêté avec quinze autres personnes de son clan de Bagheria. Ils sont tous accusés d'association de types mafieux et d'extorsions auprès d'entrepreneurs locaux actifs dans la construction et l'eau minérale.

"Un cadeau" à sa fille

Cette enquête a mené à une autre découverte plus glaçante. Scaduto avait évoqué "un cadeau" très particulier qu'il souhaitait faire à sa fille, confidence retrouvée dans sa volumineuse correspondance écrite en prison entre 2009 et 2010.

Selon les enquêteurs, il avait fait appel à son fils, déjà accusé d'homicide. "Ta soeur est devenue un 'indic'", aurait affirmé le père. Le jeune homme a exposé sa position à un ami dans une conversation qui a été interceptée par la police: "Moi, je ne le fais pas. Le père, c'est toi. Tu n'as qu'à le faire. Est-ce à moi d'avoir des ennuis? J'ai trente ans".

Le père aurait alors demandé ce service à une autre personne qui aurait refusé à son tour en disant qu'il s'agissait d'une histoire de famille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS