Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un colis piégé adressé au président du directoire de la Deutsche Bank, le St-Gallois Josef Ackermann, a été intercepté mercredi dans un bureau de la banque, à Francfort-sur-le-Main, ont déclaré des responsables policiers aux Etats-Unis et en Allemagne.

Le paquet a été découvert aux alentours de 13h00 dans un local destiné au courrier, avait initialement indiqué un responsable américain, et les enquêteurs ont confirmé qu'il contenait des explosifs ainsi que des éclats destinés à rendre l'explosion plus destructrice.

"Un colis parvenu à la Deutsche Bank a attiré l'attention", a de son côté indiqué un porte-parole de la police de Francfort, Alexander Kiessling.

La police locale cherche à identifier l'expéditeur et la police fédérale allemande examine le colis, a-t-il précisé. Un porte-parole de la première banque allemande a confirmé qu'un paquet suspect avait été reçu et confié aux autorités.

En Suisse, Josef Ackermann, 63 ans, est connu pour avoir officier en tant que directeur général du Credit Suisse entre 1993 et 1996, quittant son poste pour divergence d'opinion. Il a ensuite rebondi outre-Rhin au sein de la Deutsche Bank, numéro un bancaire en Allemagne.

ATS