Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un conseiller régional arrêté pour accord avec la mafia calabraise

Rome - Un conseiller régional du parti de Silvio Berlusconi a été arrêté mardi pour avoir conclu un accord avec un clan de la 'Ndrangheta, la mafia calabraise. La police a également arrêté onze autres personnes, dont quatre candidats non élus en mars, rapportent les médias italiens.
Santi Zappala, du Peuple de la liberté (PDL), est accusé d'avoir conclu un accord avec Giuseppe Pelle, un chef de clan de l'organisation criminelle pour obtenir un substantiel nombre de votes dans la zone de San Luca qu'il contrôle en Reggio Calabria. Il aurait en échange favorisé le clan pour obtenir la gestion ou le contrôle d'activités économiques.
L'opération, menée par les carabiniers pour association mafieuse et corruption électorale aggravée à fins mafieuses, a également conduit à l'arrestation de quatre candidats de centre-droit non élus, accusés eux aussi d'avoir obtenu le soutien électoral de la mafia lors des élections régionales des 29 et 30 mars.
Ces dernières décennies, la 'Ndrangheta est devenue la plus importante et la plus redoutée des quatre organisations du crime en Italie, qui incluent la Camorra dans la région de Naples, Cosa Nostra en Sicile et la plus petite Sacra Corona Unita (SCU) dans les Pouilles.
Ramifications en SuisseSpécialisée notamment dans le trafic de drogue, en particulier la cocaïne, l'organisation a des ramifications dans le monde entier, notamment en Allemagne, au Canada, en Suisse et en Australie.
Selon Gianni Gaggini, réalisateur d'un documentaire pour la Radio télévision de la Suisse italienne (RSI), "la 'Ndrangheta n'est pas un phénomène marginal en Suisse mais représente une réalité solidement implantée. Ses ramifications sont désormais profondes et s'étendent de Lugano à Zurich".
La Confédération est notamment devenue une plaque tournante pour le blanchiment d'argent de la mafia calabraise, a raconté M. Gaggini la semaine dernière à l'ATS. La 'Ndrangheta a également acheté des armes en Suisse et y a mis en place un réseau d'hommes de main.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.