Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sanaa - Un couple d'Américains a été enlevé au Yémen par des membres d'une tribu exigeant la libération d'un des leurs détenus par les autorités. Il s'agit d'un mode opératoire habituel dans ce pays à structure tribale.
Le couple, des touristes selon leur chauffeur, a été enlevé par des hommes armés appartenant à l'influente tribu d'al-Hima dans la région de Bani Mansour, à 70 km à l'ouest de Sanaa. Les Américains ont ensuite été conduit dans le village de Hamra, dans la même région, une zone montagneuse à l'accès extrêmement difficile.
Leur chauffeur yéménite, Ali Al-Arachi, kidnappé en même temps qu'eux de même que leur traducteur, a néanmoins pu être joint par des journalistes sur son téléphone portable. Selon lui, les ravisseurs réclament la libération d'un membre de leur tribu, détenu à la prison centrale de Sanaa.
Le couple est bien traité par les ravisseurs, "conformément aux règles de l'hospitalité tribale", a-t-il assuré. Un porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa a confirmé le rapt.
Le Yémen est le théâtre de fréquents enlèvements d'étrangers par des tribus, qui usent de cette tactique comme d'un moyen de pression sur les autorités. Plus de 200 ressortissants étrangers y ont été enlevés ces 15 dernières années et la grande majorité libérés sains et saufs.
Au Yémen toujours, un raid aérien a été lancé dans la nuit de lundi à mardi contre une position d'Al-Qaïda dans la province de Marib, dans l'est du pays. L'opération a tué "par erreur" un responsable local et ses quatre gardes du corps, a indiqué à l'AFP une source des services de sécurité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS