Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les accidents mortels impliquant un cycliste et un piéton sont extrêmement rares en Suisse (photo d'illustration).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

A Genève, un cycliste fait l'objet d'une procédure judiciaire pour homicide par négligence. Il avait percuté en juillet dernier un piéton de 44 ans, qui est mort trois semaines après l'accident des suites de ses blessures.

L'information, révélée vendredi par la Tribune de Genève, a été confirmée par Robert Assaël, l'avocat du cycliste. Les témoins de l'accident doivent encore être entendus par le Ministère public genevois. A ce stade, les responsabilités dans ce drame de la route n'ont pas encore été établies.

La question de savoir lequel du cycliste ou du piéton n'a pas respecté les feux de signalisation et a passé au rouge sera centrale dans ce dossier. En fonction des éléments récoltés par le paquet, le cycliste pourrait être renvoyé devant le Tribunal de police pour y être jugé.

L'accident s'est produit en juillet dernier, en fin d'après-midi. Le cycliste descendait le boulevard Helvétique. Il a percuté le passant qui traversait sur un passage piéton à la hauteur du cours de Rive. Le choc avait été violent et les deux hommes avaient été blessés. Le piéton est mort à l'hôpital trois semaines après les faits.

Les collisions fatales impliquant un cycliste et un piéton sont très rares, a relevé M. Assaël. La Tribune de Genève rappelle qu'un vélo avait fauché mortellement un octogénaire, en 2005, à Genève, et qu'un homme de 68 ans avait été tué accidentellement par un cycliste, en 2008, dans le canton de Fribourg.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS