Un élu républicain de la Chambre des représentants a reconnu sa défaite jeudi dans une élection particulièrement serrée. Les démocrates contrôlent désormais 235 sièges à la chambre basse du Congrès américain.

Pile un mois après les élections législatives de mi-mandat, l'élu républicain de Californie David Valadao, en poste depuis 2012, a appelé son adversaire démocrate T.J. Cox pour concéder la défaite.

Les démocrates possèdent maintenant 235 sièges à la Chambre des représentants, ce qui représente un gain de 40 sièges par rapport à sa précédente composition. Les républicains, eux, comptent 199 élus, alors qu'un siège est encore disputé.

En Caroline du Nord, le républicain Mark Harris a battu son adversaire démocrate de 905 voix. Mais, en raison de soupçons d'irrégularités dans cette élection, la commission électorale de cet Etat n'a pas encore homologué les résultats.

Le candidat démocrate, Dan McCready, avait reconnu sa défaite mais il a retiré jeudi sa concession. Il a dans la foulée appelé son adversaire à "sortir de son silence pour nous dire exactement ce qu'il savait" de ses fraudes présumées.

Une enquête a été ouverte sur cette élection.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.