Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les violences ont redoublé ces derniers jours à Hodeïdah après l'échec des consultations politiques à Genève et des sites de l'ONU ont été ciblés (archives).

KEYSTONE/EPA/NAJEEB ALMAHBOOBI

(sda-ats)

Un dépôt de nourriture de l'ONU a été visé par un tir de mortier dans les violences des derniers jours à Hodeïdah au Yémen. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a dénoncé vendredi à Genève le recours à des attaques contre l'aide humanitaire comme "outil" de guerre.

"Ne ciblez pas nos entrepôts", a lancé devant la presse un porte-parole dans un message aux parties au conflit. Un garde a été blessé. Le site conserve suffisamment de nourriture pour assister près de 20'000 personnes "très affamées".

D'autres incidents depuis mercredi ont touché des entrepôts où un quart du blé distribué chaque mois par l'agence onusienne dans la zone est préparé. Environ 46'000 tonnes doivent arriver dans les 10 prochains jours et leur acheminement vers les 3,5 millions de personnes qui en ont besoin pourrait être compromis si la situation continue à se détériorer.

"Nous n'avons eu pas de vol dans notre stock", a précisé le porte-parole. Mais les camions ne peuvent plus quitter l'entrepôt en raison de la situation, a-t-il dit. Et d'autres tirs ont eu lieu près des bureaux et des logements du PAM à Hodeïdah. D'où plus de 30 collaborateurs oeuvrent.

Les violences ont redoublé

Le porte-parole n'a pas souhaité attribuer la responsabilité des tirs à la coalition menée par l'Arabie saoudite ou aux rebelles houthis. Les violences sur la ville portuaire où arrive l'immense majorité de l'assistance humanitaire ont redoublé ces derniers jours après l'échec de consultations politiques la semaine dernière à Genève.

En août, le PAM a aidé 700'000 personnes parmi les 900'000 gravement menacées dans la région d'Hodeïdah. Près de 8,5 millions de personnes font face à des difficultés alimentaires importantes dans le pays. Le conflit au Yémen a provoqué la pire catastrophe humanitaire actuellement, affirme l'ONU. Il a fait quelque 10'000 victimes, en majorité des civils.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS