Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un détenu belge à la prison de Besançon (est de la France), écroué pour une affaire de stupéfiants, a profité d'une sortie en VTT pour s'évader, a indiqué jeudi la procureure de Besançon. Un mandat d'arrêt européen a été délivré à son encontre.

L'homme âgé de 52 ans purgeait une peine d'un an de prison pour trafic de stupéfiants. Il avait un "comportement exemplaire, il était même considéré comme auxiliaire d'encadrement" à la maison d'arrêt, a précisé la procureure Edwige Roux-Morizot à des journalistes.

C'est à ce titre qu'il a bénéficié mardi d'une sortie sportive avec quatre autres jeunes détenus, "encadrés par deux éducateurs sportifs et un moniteur de sport attaché à la Maison d'Arrêt", selon Mme Roux-Morizot.

A la fin de la journée, "alors qu'ils attendaient un véhicule de l'administration pénitentiaire, il a demandé aux éducateurs s'il pouvait voir une voiture ancienne dans un garage. Il a traversé la rue à pied" pour s'y rendre. Peu après, les éducateurs se sont rendu compte qu'il avait disparu, a-t-elle ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS