Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mexico - Un des chefs du cartel "du Golfe", une des plus grandes organisations mexicaines du trafic de drogue, Ezequiel Cardenas Guillen, a été abattu vendredi, a indiqué une source gouvernementale. Il a été tué au cours d'un affrontement avec l'armée dans l'Etat de Tamaulipas (nord-est).
Ezequiel Cardenas Guillen, surnommé "Tony Tormenta", a été tué dans une fusillade à Matamoros, la capitale régionale, à la frontière du Texas sur le Golfe du Mexique, a précisé à l'AFP cette même source.
Un journaliste d'un quotidien local a trouvé la mort dans les échanges de tirs. Carlos Alberto Guajardo Romero, qui couvrait l'événement pour le quotidien local "El Expreso", est le 12e professionnel tué cette année au Mexique, où près de 70 d'entre eux l'ont été depuis 2000, selon les chiffres de l'organisation Reporters sans frontières (RSF).
Ezequiel Cardenas Guillen était le frère de l'ancien chef du cartel "du Golfe", Osiel Cardenas Guillen, extradé aux Etats-Unis en 2007 alors qu'il était emprisonné au Mexique depuis 2003.
Washington offrait 5 millions de dollars pour sa capture, et Mexico 2,5 millions au total.
L'Etat de Tamaulipas est ensanglanté par la rivalité entre le cartel "du Golfe" et celui des "Zetas", qui se disputent le contrôle du trafic de drogue à destination du marché américain, premier consommateur mondial de cocaïne.
Les "Zetas" y sont accusés du massacre de 72 migrants clandestins fin août.
Ils sont également soupçonnés d'avoir assassiné deux policiers et un maire et commis plusieurs attentats à la voiture piégée, qui n'ont pas fait de victime, depuis cette date dans la région.
Au niveau national, la "guerre des cartels" a fait 28 000 tués sous la présidence de Felipe Calderon, arrivé au pouvoir en décembre 2006, entre règlements de comptes et affrontements avec les forces de l'ordre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS