Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'un des trois auteurs de la tuerie dans la salle de concerts parisienne du Bataclan, Samy Amimour, a été inhumé jeudi. L'enterrement a eu lieu en toute discrétion au cimetière de la Courneuve (banlieue de Paris), a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture.

Le kamikaze, mort à 28 ans le 13 novembre en commettant un carnage au Bataclan, était né et avait grandi à Drancy (nord de Paris), ville dont dépend ce cimetière et où habitent ses parents.

Selon le Journal du Dimanche, il aurait été enterré dans le carré musulman, ce que n'a pas confirmé la préfecture. "Il y avait très très peu de monde" lors de son inhumation, a précisé à l'AFP une source proche.

Casse-tête

Les défunts ont droit à une sépulture à l'endroit où ils résidaient, là où ils sont décédés, ou là où la famille a une sépulture familiale.

L'enterrement des auteurs d'attentats représente toujours un casse-tête pour les autorités, qui souhaitent éviter que leur tombe se transforme en symbole.

Premier enterrement

Selon le Journal du Dimanche, Samy Amimour est le premier auteur des attentats à avoir été enterré.

Sept djihadistes sont morts dans les attaques du 13 novembre: trois près du Stade de France (Bilal Hadfi et deux hommes ayant présenté des passeports syriens dont l'identité reste à confirmer), trois au Bataclan (Omar Ismaïl Mostefaï, Samy Amimour et un troisième homme non identifié) et Brahim Abdeslam, qui s'est fait exploser devant un bar parisien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS