Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La finale des play-off de LNA messieurs pourrait bien opposer Fribourg et Neuchâtel. Olympic et Union mènent 2-0 dans la série qui les opposent respectivement aux Lugano Tigers et aux Lions de Genève.

Vainqueur du tour préliminaire, Fribourg Olympic a fêté un deuxième succès aisé à St-Léonard (80-51) et bénéficiera d'une première balle de qualification samedi à l'Istituto elvetico. Union Neuchâtel a pour sa part réussi l'exploit d'aller s'imposer une deuxième fois au Pommier (56-61) et aura donc l'occasion de décrocher son ticket pour la final dans sa salle de la Riveraine samedi.

La troupe de Manu Schmitt est donc bien partie pour prendre sa revanche sur l'échec subi en finale du championnat 2014/2015 (4-1). Comme samedi, Union a forcé la décision dans le dernier quart-temps alors qu'il était mené au score après 30' de jeu. Et comme samedi, la formation neuchâteloise a pleinement profité d'une contre-performance du meilleur marqueur genevois Dusan Mladjan: auteur de 8 points dans le premier match, l'arrière tessinois en a inscrit 6 mardi avec un maigre 2 sur 11 au tir (2 sur 9 à 3 points).

Les Lions de Genève menaient encore 49-44 après 35'' de jeu dans le dernier quart-temps. Mais ils n'inscrivaient que 2 points dans les sept minutes suivantes, et en encaissaient 12 dans le même temps pour se retrouver menés 51-56 à 2'15'' de la fin. Ils recollaient à 54-56 12'' plus tard grâce à un tir à 3 points de Mikael Maruotto, mais manquaient leur affaire dans les deux dernières minutes: Juwann James ratait les deux lancers-francs dont il bénéficiait à 1'37'' du terme (à 54-56), et Mladjan ne trouvait pas la cible à 3 points à 25'' de la fin alors que le score était de 54-57.

Comme lors de l'acte I, Fribourg a fait rapidement la différence mardi soir. Olympic comptait ainsi 28 points d'avance après 15'29'' de jeu (42-14) grâce notamment aux 13 points de Roberto Kovac (15 points au total mardi). Les joueurs du coach Petar Aleksic avaient réussi 5 de leurs 10 tirs à 3 points à ce moment-là, alors que les Tigers avaient manqué leurs neuf premières tentatives dans cet exercice! Menés 47-22 au terme d'une première mi-temps dans laquelle ils avaient commis pas moins de 8 "turnovers", les Tigers n'ont jamais pu croire en un improbable "comeback".

ATS