Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Deux fois en novembre et en décembre, je lui ai dit qu'il pouvait gagner le titre ici à Melbourne..." Severin Lüthi est un devin. Il a vu venir la victoire de Roger Federer.

"Chaque fois que Roger entre sur un court, je me dis qu'il a sa chance, poursuit le capitaine de l'équipe de Suisse de Coupe Davis. Pendant ces six mois, il a vraiment très bien travaillé. Il a eu le bonheur, surtout, de ne pas connaître de coup d'arrêt lors de cette préparation, d'être contraint de se reposer une semaine pour faire passer une douleur. Roger m'étonne chaque jour. Je savais qu'il était capable d'un tel exploit. Mais quand même, gagner sept matches au meilleur des cinq sets..."

Pour le Bernois, la clé de cette finale fut l'attitude de Roger Federer lorsqu'il fut contraint de courir derrière le score au cinquième set. "Il a toujours voulu jouer vers l'avant, dit-il. Je reconnais que le match aurait pu basculer du côté de Rafael Nadal. Sur la fin, les deux joueurs n'armaient que des coups gagnants. Le niveau de jeu était incroyable."

Severin Lüthi a, bien sûr, admiré le revers de son protégé. "Roger a su exploiter le revêtement de la Rod Laver Arena pour jouer ainsi avec son revers. Il avait pu le faire également au Masters de Londres en 2011, où il l'avait battu 6-3 6-0. En frappant aussi bien et aussi juste, il n'a pas laissé le temps à Nadal de s'organiser." Le temps, le bien le plus précieux pour un tennisman.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS