Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Un diocèse catholique américain a accepté jeudi de verser plus de 20 millions de dollars à des victimes de prêtres pédophiles. Il a précisé qu'il allait pour cela vendre une partie de son patrimoine immobilier.
Le diocèse de Burlington, dans le Vermont (nord-est), a accepté de payer 17,65 millions de dollars à 26 victimes d'agressions sexuelles, ainsi que des sommes dont le montant n'a pas été précisé dans trois autres affaires, a annoncé l'évêque de Burlington, Salvatore Matano, dans une lettre publiée sur le site internet du diocèse.
Selon Jerry O'Neill, membre d'un cabinet d'avocats qui a défendu une grande partie des victimes, la somme totale dépasse les 20 millions de dollars.
Pour payer la facture, le diocèse a notamment mis en vente le bâtiment abritant ses services administratifs à Burlington et un camp de loisirs de 10,5 hectares sur les bords du lac Champlain, et a hypothéqué d'autres biens, a indiqué l'évêque.
Années 70La plupart des cas de pédophilie en question dataient des années 1970 et mettaient en cause deux prêtres, selon M. O'Neill.
Six diocèses américains, un archidiocèse et une organisation jésuite se sont placés sous la protection de la loi américaine sur les faillites depuis le début du scandale des prêtres pédophiles en 2002, année où l'archevêque de Boston avait reconnu avoir protégé un prêtre en sachant qu'il avait agressé sexuellement des enfants.
L'Eglise américaine a payé jusqu'à présent environ 3 milliards de dollars à des victimes d'abus sexuels commis par des membres du clergé, selon le groupe de soutien aux victimes Bishop Accountability.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS