Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les thérapies complémentaires sont officiellement reconnues par la Confédération. Un examen est désormais proposé qui mène au titre de "thérapeute complémentaire avec diplôme fédéral".

Il s'agit d'un statut "unique dans toute l'Europe", a fait savoir l’Organisation du monde du travail Thérapie complémentaire (OrTra TC) dans un communiqué. Dès 2016, les quelque 12'000 praticiens de Suisse pourront passer un examen professionnel supérieur (EPS) afin d'accéder au titre reconnu et protégé de thérapeute complémentaire.

Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a approuvé le règlement du nouvel examen au terme d'un processus qui aura duré plus de 15 ans. Parmi les thérapies complémentaires figurent l’ayurveda, la thérapie craniosacrale, l’eutonie, le shiatsu et le yoga. D'autres méthodes thérapeutiques seront intégrées prochainement au règlement d’examen.

"Les praticiennes et les praticiens expérimentés dans une méthode reconnue peuvent demander dès maintenant le certificat de branche via une procédure d’équivalence, certificat qui est une condition d’admission à l’examen professionnel supérieur", précise l'OrTra TC. Le premier EPS sera organisé en mai 2016.

ATS