Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un dirigeant d'Airbus prend la présidence d'ArianeGroup

Le futur président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel, aura notamment pour tâche la réussite du premier vol d'Ariane 6 en 2020 et sa commercialisation à la clientèle institutionnelle et commerciale. (archives)

KEYSTONE/AP European Space Agency

(sda-ats)

Le conseil d'administration d'ArianeGroup a nommé un dirigeant d'Airbus, André-Hubert Roussel, pour succéder à Alain Charmeau en qualité de président exécutif à partir du 1er janvier 2019, a annoncé lundi le groupe dans un communiqué.

Les actionnaires Airbus et Safran avaient proposé la nomination de M. Roussel.

André-Hubert Roussel, 53 ans, occupe le poste de directeur des opérations d'Airbus Defence and Space depuis 2016, et siège au conseil d'administration d'ArianeGroup depuis juillet 2018.

En 2014, il a pris la direction des programmes de lanceurs d'Airbus et a joué un rôle décisif dans le lancement du programme Ariane 6, ainsi que dans la création de la société commune ArianeGroup.

"Nous allons relever les défis qui nous attendent, à commencer par la réussite du premier vol d'Ariane 6 en 2020 et de sa commercialisation au service des clients institutionnels et commerciaux", a-t-il déclaré, cité dans un communiqué.

Alain Charmeau, 62 ans, quittera ArianeGroup le 31 mars 2019 après une période de transition de trois mois pour assurer la passation de pouvoir. Il exercera pendant ces trois mois la fonction de conseiller spécial auprès du nouveau président exécutif.

Vétéran d'Airbus, il avait pris en 2015 la direction d'ArianeGroup et a dirigé divers programmes de l'entreprise, dont Ariane 5, le véhicule de transfert automatique ATV, le laboratoire scientifique Columbus de la Station spatiale internationale (ISS) et d'autres activités liées à la force de dissuasion française.

Nouvelle étape pour ArianeGroup

"Il appartient à André-Hubert de poursuivre l'aventure et de faire prospérer ArianeGroup, en tant que groupe compétitif et innovant, garant de l'autonomie stratégique d'accès à l'espace des Européens", a déclaré Alain Charmeau, cité dans un communiqué.

Le président exécutif d'Airbus, Tom Enders, cité dans un communiqué d'Airbus et de Safran, a salué le travail d'Alain Charmeau, assurant qu'André-Hubert Roussel était "le candidat idéal pour faire passer ArianeGroup à une nouvelle étape".

ArianeGroup a de son côté exprimé sa "reconnaissance" à Alain Charmeau, "avocat infatigable du rapprochement entre les activités lanceurs d'Airbus et de Safran" et pilote de la création du groupe.

La direction d'Airbus a annoncé dans la foulée la nomination de Barbara Bergmeier au poste de directrice des opérations, pour remplacer André-Hubert Roussel.

Le syndicat de cadres CFE-CGC d'Arianegroup s'est interrogé dans un communiqué sur "la feuille de route" d'André-Hubert Roussel. "Nous la voulons offensive et tournée vers l'avenir, avec une vision industrielle et organisationnelle claire, ainsi qu'avec les moyens de ses ambitions", a indiqué la CFE-CGC.

ArianeGroup est une société commune créée à parts égales entre Airbus et Safran en 2014 pour développer Ariane 6. La direction avait annoncé début novembre la suppression de 2300 emplois d'ici à 2022 en raison de la fin du développement d'Ariane 6 et d'un contexte européen défavorable.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.