Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Havane - La justice cubaine a reconnu coupable mardi un dissident d'avoir acheté du ciment au marché noir, mais a décidé simultanément de le remettre en liberté. Cette décision clôt une affaire à l'origine de tensions diplomatiques entre Cuba et plusieurs pays de l'Union européenne (UE).
Incarcéré depuis juillet dernier, Darsi Ferrer, qui est âgé de 40 ans, doit encore passer trois mois en résidence surveillée. Acheter des biens au marché noir est illégal à Cuba mais reste une pratique répandue. Ferra a également été reconnu coupable d'avoir agressé verbalement un voisin.
Ferrer, qui est médecin, a irrité les autorités en prenant la tête de manifestations sur le Malecon, le boulevard de bord de mer de La Havane, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme en 2006 puis en 2007. Lors de ces deux occasions, lui et son groupe avaient été harcelés par des foules en colère.
La libération de Ferrer participe de l'assouplissement des autorités envers les dissidents. Ce mois-ci, le gouvernement a remis en liberté Ariel Sigler Amaya, un prisonnier politique en mauvaise santé et en a transféré 12 autres vers des centres de détention plus proches de leurs familles, cela à la suite de discussions avec le cardinal Jaime Ortega, primat de l'Eglise catholique cubaine.
A la demande de Mgr Ortega, de même, le gouvernement a mis un bémol à ses efforts pour empêcher les marches de protestation des "Dames en blanc", qui manifestent chaque semaine depuis que leurs maris ou fils ont été incarcérés en 2003 lors d'un durcissement à l'égard de la dissidence.
L'Eglise catholique espère d'autres libérations de dissidents dans les jours à venir, cela dans la foulée de la visite ce mois-ci à Cuba du chef de la diplomatie vaticane, Dominique Mamberti.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS