Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Frank Giaccio s'affairait depuis dix minutes quand Donald Trump est venu à sa rencontre.

KEYSTONE/AP/JACQUELYN MARTIN

(sda-ats)

Frank, âgé de 11 ans, avait une idée en tête: tondre la pelouse de la Maison Blanche. Il a réalisé son rêve vendredi, dans le célèbre Rose Garden, sans prêter véritablement attention au maître des lieux.

Short beige, polo rouge, Frank Giaccio s'affairait depuis dix minutes sous un soleil éclatant quand Donald Trump, portant sa célèbre cravate rouge, est venu à sa rencontre. Très concentré, l'enfant ne s'est pas immédiatement arrêté, continuant sa tâche, impassible.

Lunettes de protection sur les yeux et mains recouvertes par des gants, il a ensuite, sur les conseils de son père, tapé dans la main du président américain. Ce dernier lui a dit qu'il faisait un "super boulot". Interrogé sur la chaine Fox Business, il a expliqué que cette journée était en train de devenir "le plus beau jour de [sa] vie".

Début août, Sarah Huckabeee Sanders, porte-parole de l'exécutif, avait lu la lettre adressée au président par l'enfant. Il y expliquait qu'il admirait le sens des affaires du magnat de l'immobilier, qu'il avait lui-même un esprit d'entrepreneur et qu'il serait "honoré" de tondre bénévolement la pelouse la Maison Blanche.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS