Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au cours des 10 derniers mois, le Kosovo a vu monter les tensions entre partis politiques. Les députés de l'opposition ont fait plusieurs fois usage de gaz lacrymogène à l'intérieur du Parlement en signe de protestation (archives).

KEYSTONE/EPA/PETRIT PRENAJ

(sda-ats)

Un engin explosif a été lancé sur le Parlement du Kosovo jeudi soir à Pristina, a annoncé un policier présent sur place. Il n'y a pas de victime.

Les médias kosovars rapportent que deux hommes à moto ont fait feu avec un lance-roquette alors qu'ils passaient près du bâtiment du Parlement. La police n'a toutefois pas confirmé ces précisions.

Le Parlement est situé dans le centre de la capitale, Pristina, à proximité du gouvernement. Une unité spéciale de la police a fermé la zone autour de l'assemblée, a rapporté un témoin.

Au cours des 10 derniers mois, l'Etat de 1,8 million d'habitants a vu monter les tensions entre partis politiques. Les députés de l'opposition ont fait usage de gaz lacrymogène à l'intérieur du Parlement plusieurs fois pour protester contre un accord avec la Serbie.

Négocié sous l'égide de l'Union européenne, celui-ci donne plus d'autonomie aux provinces à majorité serbe. Des heurts entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre ont éclaté à plusieurs reprises pendant la même période.

Le Kosovo a déclaré son indépendance de la Serbie en 2008. Belgrade ne l'a toutefois jamais reconnue.

Jeudi matin, le gouvernement kosovar a demandé au Parlement de ratifier un accord frontalier avec le Monténégro, dans lequel l'opposition dénonce une cession d'environ 8000 hectares de terres kosovares au voisin monténégrin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS