Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un ancien comptable de la Croix-Rouge de Neuchâtel a été reconnu coupable d'escroquerie et de faux dans les titres par le Tribunal criminel de Neuchâtel. L'accusé, qui a détourné 600'000 francs, a été condamné mardi à trois ans de prison, dont un an ferme.

L'ex-comptable devra rembourser la somme détournée et s'acquitter des frais de justice. Bénévole au sein de l'institution, l'accusé a commis ces détournements entre 2001 et 2009. Atteint dans sa santé, ce retraité de 67 ans n'a pas effectué jusqu'à présent un seul jour de prison.

C'est lors du bouclement des comptes fin 2009 que les responsables de la Croix-Rouge de Neuchâtel ont découvert l'existence de faux relevés bancaires. L'accusé avait recours à ces documents pour dissimuler ses agissements coupables.

Le tribunal a également reconnu cet homme coupable de pornographie dure. Des images d'actes d'ordre sexuel avec violence ainsi qu'une image d'enfant ont été découvertes sur son ordinateur personnel. Ce volet du procès n'était pas lié avec les préjudices commis aux dépens de la Croix-Rouge.

ATS