Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un fonds immobilier devrait voir le jour pour financer des résidences de tourisme sur l'arc alpin. Le projet offrirait une solution à l'initiative de Franz Weber. Il a été présenté mercredi après-midi à l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

"L'entretien a été très positif et constructif", a déclaré à l'ats Philippe Lathion, initiateur du projet et président de Télé-Nendaz, revenant sur un article paru dans "Le Temps". Le propriétaire d'une fiduciaire d'expert-comptable à Genève siège également au conseil d'administration du fonds.

Modifications

Le projet doit subir quelques modifications avant d'être proposé au comité d'approbation de la FINMA dans quelques jours, a précisé Raffaele Rossetti, avocat et porte-parole du fonds. Il ignore en revanche quand le comité d'approbation donnera sa réponse.

L'initiative de Franz Weber, acceptée par le peuple le 11 mars, limite la construction de résidences secondaires. Le Fonds immobilier permettrait de financer des résidences de tourisme, mises ensuite en location. Une alternative aux résidences secondaires et hôtelières. Il en sera aussi le propriétaire.

"Nous considérons que le projet est absolument cohérent avec les nouveautés introduites par l'initiative Weber", a dit M. Rossetti. La Banque cantonale vaudoise (BCV), en tant que banque dépositaire, et la Banque cantonale valaisanne (BCVS) sont parties prenantes du projet, selon les initiateurs du projet.

ATS