Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bratislava - Un homme armé a tué sept personnes, dont six membres d'une même famille de Roms, lundi à Bratislava. Le forcené, âgé d'une cinquantaine d'années, s'est ensuite donné la mort alors qu'il était cerné par les policiers.
Quatorze autres personnes ont été blessées dans la fusillade entre l'homme et la police, dont un policier atteint à la tête, a dit le chef de la police de la capitale slovaque.
Le tireur a pénétré en fin de matinée dans un appartement du quartier périphérique de Devinska Nova Ves, avec un pistolet-mitrailleur, huit chargeurs et deux pistolets. Il a abattu quatre femmes et un homme qui se trouvaient à l'intérieur, puis un autre homme de la même famille qu'il a croisé devant la porte.
Tuée sur son balcon
La septième personne tuée, "une femme de 52 ans n'appartenant pas à cette famille, a probablement été abattue accidentellement sur son balcon quand le tueur s'est mis à tirer sur les fenêtres", a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur Daniel Lipsic.
"Les premiers policiers sont arrivés quand l'homme a quitté la maison", a précisé le chef de la police slovaque. Une fois dans la rue, l'homme "a parcouru quelques mètres en tirant sur tout ce qui bougeait (...) quand d'autres agents de police l'ont encerclé et il n'a eu d'autre choix que de se suicider", a-t-il dit.
Mobile encore inconnu
La police a affirmé toujours ignorer l'identité du tueur, ainsi que son mobile. Elle s'est refusée à toute précision sur le nom des victimes, se bornant à indiquer que les personnes tuées étaient "membres d'une même famille d'origine rom".
Il était toutefois "peu probable" que le tireur eût agi par racisme dans cette tuerie, a affirmé le ministre de l'Intérieur, ajoutant que la maison en préfabriqué était surtout habitée par d'anciens militaires.
Il s'agit du pire drame de ce type jamais survenu en Slovaquie, membre de l'Union européenne depuis 2004, hormis des règlements de comptes sanglants entre groupe mafieux dans les années 1990.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS