Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un gardien de la prison de Champ-Dollon (GE) a été arrêté mardi sur son lieu de travail. Il est soupçonné d'avoir introduit dans la prison des téléphones portables et des stupéfiants pour le compte de détenus.

Les locaux de la prison auxquels le gardien avait accès ont été perquisitionnés, a fait savoir mercredi le Ministère public genevois. Le gardien est soupçonné d'avoir reçu de l'argent de détenus en échange de ses "services". Il a été entendu par l'Inspection générale des services de la police (IGS).

L'arrestation s'est déroulée sous la conduite du procureur général Olivier Jornot. Les faits dont est soupçonné le gardien sont susceptibles d'être qualifiés notamment de corruption passive et d'infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants, a précisé le Ministère public genevois.

ATS