Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police a procédé à des interpellations jeudi matin aux Etablissements de la plaine de l'Orbe (Archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

La police vaudoise a interpellé jeudi aux Etablissements de la plaine de l'Orbe (EPO) un agent de détention et un détenu. Ils sont soupçonnés de trafic de stupéfiants et de matériel téléphonique. Une enquête pénale est en cours.

Suite à diverses investigations menées depuis début 2016 aux EPO, les forces de l'ordre ont effectué une opération jeudi au matin avec la collaboration de la direction des EPO. Les policiers ont interpellé simultanément quatre personnes, selon un communiqué publié vendredi.

Il s'agit d'un agent de détention et d'un détenu soupçonnés d'avoir introduit dans la prison des téléphones mobiles et des stupéfiants, puis de les avoir revendus à d'autres détenus. En outre l'épouse du détenu a été interpellée à son domicile, ainsi qu'un autre détenu des EPO pour interrogatoire.

ATS