Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 44 personnes ont péri à la suite d'un glissement de terrain qui a enseveli samedi une dizaine d'habitations dans la ville colombienne de Manizales, à 287 km à l'ouest de Bogota, a annoncé mardi la Croix-Rouge. Les recherches se poursuivent.

Selon la Croix-Rouge, 36 familles ont été touchées par le glissement de terrain. Il a enseveli samedi matin une dizaine d'habitations dans un quartier construit à flanc de montagne dans le centre de Manizales, une ville de 350'000 habitants.

La seconde saison des pluies annuelle, qui a démarré en septembre, a déjà causé la mort d'au moins 89 personnes, en incluant le drame de Manizales. Entre avril 2010 et avril 2011, des pluies particulièrement fortes provoquées par le phénomène climatique de La Nina avaient causé la mort de plus de 400 personnes en Colombie et fait 3,6 millions de sinistrés.

La Nina est un phénomène météorologique cyclique qui se caractérise par une baisse des températures moyennes sous la surface de la mer dans le centre et l'est du Pacifique équatorial. Selon certains météorologues, ses effets seraient encore tangibles en Colombie, où les sols imbibés par la précédente saison des pluies sont très meubles, d'où le risque accru de drames comme celui de Manizales.

ATS