Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Dans quelques heures, la Suisse devrait avoir pour la première fois une majorité de femmes au gouvernement. Ce paramètre semble acquis mais il est difficile de dire s'il y aura quatre ou cinq conseillères fédérales. Si tout va bien le suspens sera levé avant midi.
L'Assemblée fédérale choisit dans l'ordre ce matin les successeurs du socialiste Moritz Leuenberger et du radical Hans-Rudolf Merz. L'élection d'une des deux candidates figurant sur le ticket officiel du PS semble acquise.
Aucun groupe n'a donné de consigne de vote, du moins publiquement, en faveur de l'une ou l'autre - à l'exception des six membres du PBD qui soutiennent la Bernoise Simonetta Sommaruga. Obnubilés par les élections fédérales de l'an prochain, les autres partis pourrait préférer la moins populaire Jacqueline Fehr (ZH).
L'intervention du candidat de combat UDC Jean-François Rime (FR) ne devrait pas brouiller les cartes lors de cette première élection. Elle pèsera en revanche plus lourd lors de la deuxième nomination. La machine peut s'emballer selon les stratégies choisies, d'autant plus que les Verts vont livrer un baroud d'honneur en lançant Brigit Wyss (SO) dans la course.
Les conciliabules se sont poursuivis tard dans la soirée pour tenter d'éclaircir la situation. Les analystes se disputent pour savoir qui du Bernois Johann Schneider-Ammann ou de la St-Galloise Karin Keller-Sutter va remporter la course. Là encore, le manque de charisme du premier pourrait constituer un avantage aux yeux des autres formations.
Cerise sur le gâteau des parlementaires, l'élection à la vice-présidence du Conseil fédéral pour novembre et décembre. Le poste devrait revenir à Micheline Calmy-Rey. Mais la socialiste pourrait sentir passer la grogne de certains.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS