Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un groupe armé démobilise plus de 830 enfants au Nigeria

L'ONU collabore avec les autorités du président nigérian Muhammadu Buhari pour soutenir les enfants démobilisés par les groupes armés (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Plus de 830 enfants nigérians ont été démobilisés des rangs d'une milice locale qui lutte contre les extrémistes de Boko Haram dans les nord-est du Nigeria. L'ONU a salué vendredi à Genève une avancée "significative".

Cette démobilisation au sein de la Force expéditionnaire civile commune (CJTF) est la première en plus d'un an a fait remarquer devant la presse un porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). Après avoir été ciblé dans un rapport de l'ONU, le groupe armé nigérian avait signé en septembre 2017 un plan d'action pour mettre un terme et empêcher le recours à des enfants.

Cette mesure montre l'engagement de la CJTF à se conformer au droit international humanitaire (DIH), aux droits de l'homme et aux législations nationales, a renchéri une responsable de l'UNICEF. Elle appelle toutes les parties actives dans la lutte contre Boko Haram à appliquer les mêmes dispositifs que cette milice.

Même si la CJTF n'a pas encore démobilisé tous les enfants. Près de 1500 d'entre eux qui lui sont associés ont été identifiés dans la ville de Maiduguri. Depuis 2017, l'ONU a soutenu des milliers d'enfants qui ne font plus partie des groupes armés. Elle collabore sur ce dispositif avec les autorités nigérianes.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.