Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un groupe armé non identifié a enlevé au moins 89 adolescents dans la ville de Wau Shilluk, au nord du Soudan du Sud, a annoncé samedi l'Unicef dans un communiqué. Certains d'entre eux étaient âgés d'à peine 13 ans.

Pour le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), le nombre réel d'adolescents enlevés "pourrait être bien plus élevé". Au Soudan du Sud, les belligérants utilisent des enfants-soldats depuis le début du conflit fin 2013. L'Unicef estime leur nombre à environ 12 000.

Selon des témoins, ces hommes armés non identifiés ont fait irruption à Wau Shilluk en début de semaine, allant de maison en maison pour enlever de force tous les garçons paraissant âgés de plus de 12 ans.

"Le recrutement et l'utilisation d'enfants-soldats détruisent les familles et les communautés", a déclaré Jonathan Veitch, directeur de l'Unicef au Soudan du Sud. "Les enfants sont soumis à un niveau incroyable de violence. Ils perdent leur famille et n'ont aucune chance d'être scolarisés", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS