Navigation

Un groupe singapourien projette d'acheter un hôtel de luxe à Nendaz

Ce contenu a été publié le 24 septembre 2014 - 16:51
(Keystone-ATS)

Le groupe Raffles Education de Singapour envisage d'acheter l'Hôtel Nendaz 4 Vallées pour un montant estimé à 29,12 millions de francs. La somme englobe aussi l'acquisition d'un terrain et d'autres bâtiments. Ceux-ci seront ensuite transformés en école internationale.

Chew Hua Seng, CEO du groupe Raffles Education, est tombé amoureux de la région, a indiqué mercredi à l'ats Jean-Daniel Masserey, le promoteur et vendeur de l'Hôtel Nendaz 4 Vallées. Il confirmait une information diffusée mercredi dans "Le Temps".

Avec cette première acquisition, le groupe asiatique, spécialisé dans l'éducation privée, compte développer ses affaires en Europe. Raffles Education envisage d'acquérir un terrain à proximité de l'hôtel et de transformer les bâtiments s'y trouvant en une école internationale, a précisé Jean-Daniel Masserey.

La société de M. Masserey devrait être mandatée pour la construction. L'école proposerait le baccalauréat international, mais aussi des formations en hôtellerie et en design.

Groupe coté en bourse

Le groupe hôtelier suisse BOAS continuera a exploiter l'Hôtel Nendaz 4 Vallées. Il a indiqué mercredi dans un communiqué adhérer au projet de Raffles Education, tout en disposant d'une option d'achat de l'établissement pour 27 millions de francs jusqu'à fin 2016.

Le groupe Raffles Education compte une trentaine d'écoles principalement en Asie, mais aussi en Arabie et en Australie. Il est coté en bourse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.