Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un hélicoptère d'attaque russe participant à une démonstration aérienne s'est écrasé dimanche devant plusieurs milliers de spectateurs. L'un de ses pilotes a été tué, a annoncé le ministère russe de la Défense.

"Un pilote a été tué, l'autre est dans un état satisfaisant", a indiqué le ministère dans un communiqué. L'accident est apparemment dû à une défaillance du système hydraulique, signalée par le pilote survivant qui a réussi à s'éjecter. C'est pourquoi les forces aériennes russes ont décidé de suspendre tous les vols des hélicoptères Mi-28 jusqu'à la fin de l'enquête.

L'hélicoptère d'attaque Mi-28N participait à la compétition aérienne Aviadarts, organisée par l'armée russe à Riazan, à quelque 180 km au sud-est de Moscou. Celle-ci a été suspendue pour une journée après l'accident.

Le Mi-28, utilisé par les forces aériennes russes depuis les années 2000, est également exporté vers plusieurs pays dont l'Irak.

Ces dernières semaines au moins six accidents impliquant des appareils de l'armée russe ont été répertoriés. A la mi-juillet, un bombardier stratégique Tupolev Tu-95 s'était écrasé dans une zone inhabitée de l'Extrême-orient russe lors d'un vol d'entraînement, faisant deux morts.

ATS