Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - La Suisse a gagné son premier trophée de l'ère Simpson. Les Helvètes ont remporté la finale de la Coupe d'Autriche face à la Biélorussie (4-3 tab), grâce à deux buts et trois penalties de Sprunger.
Pour son 34e anniversaire, le capitaine Mathias Seger a reçu un beau cadeau. Le défenseur des Zurich Lions a pu présenter l'encombrant trophée à la maigre assistance de la Stadthalle de Klagenfurt. Une victoire méritée, mais obtenue au bout de la nuit.
La Suisse prenait l'avantage à trois reprises dans la partie. Après avoir tourné autour de la cage, Julien Sprunger surprenait Andrei Mezin au premier poteau (7e). Into Pestoni était pour sa part à la conclusion d'un beau mouvement emmené par Goran Bezina et Martin Plüss à la 23e. Le no 86 de Fribourg Gottéron récidivait en troisième période et inscrivait joliment le 3-3 (45e)
Malheureusement pour les Helvètes, les Biélorusses avaient de la ressource et égalisaient à chaque fois. A la 17e, Steve Hirschi sauvait sur la ligne, mais dégageait la rondelle sur Andrei Stepanov qui passait par là. Le deuxième but encaissé par Martin Gerber tombait lui aussi à la suite d'une passe helvétique. Nikolai Stasenko profitait alors d'une chute suspecte de Mathias Seger derrière son but (39e). Sergei Demagin envoyait ensuite les deux équipes en prolongation à 89 secondes de la troisième sirène.
C'était le moment pour Sprunger d'endosser son costume de héros. Le no 86 de Fribourg Gottéron a inscrit trois tirs au but en autant de tentatives et offert le titre à ses coéquipiers. Sur le dernier, après avoir proprement effacé Andrei Mezin, il s'est même excusé envers son opposant le sourire aux lèvres.
Cette troisième victoire de rang a permis à le troupe de Sean Simpson de terminer sa deuxième semaine internationale de l'exercice avec le sourire. Elle a également offert au coach canado-britannique son premier trophée avec la sélection à croix blanche. Après deux victoires à l'arraché (2-1 tab en Slovénie mercredi et 4-1 face à l'Autriche vendredi) contre des formations tout juste reléguées en Division I, les Helvètes ont davantage convaincu lors de cette finale.

ATS