Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'assassin présumé a été incarcéré par la police camerounaise à Yaoundé (archives).

KEYSTONE/AP/Sunday Alamba

(sda-ats)

Un Helvético-camerounais aurait tué ses trois enfants à Yaoundé, capitale du Cameroun. La mère serait, elle, en déplacement en Suisse pour terminer leur déménagement en Afrique.

Les trois enfants suisses ont été retrouvés mort mercredi passé, a indiqué vendredi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il confirmait des informations du site internet 20 Minuten et de plusieurs médias camerounais.

La police locale a incarcéré le père, a précisé le DFAE. Et d'ajouter sans plus de détails que l'ambassade suisse à Yaoundé est en contact avec les autorités locales.

Aveux à l'ambassade

Des enfants âgés de 3, 6 et 13 ans auraient été étranglés puis poignardés par leur père dans leur maison il y a une semaine, pouvait-on lire vendredi sur le site internet du Journal du Cameroun. Le domicile de la famille serait ensuite resté fermé pendant trois jours.

Mardi, l'assassin présumé serait sorti se balader dans le quartier et aurait salué des voisins. Le lendemain, la police se serait rendue sur place dans la soirée. Elle aurait été avertie par l'ambassade, dans laquelle le père aurait trouvé refuge et avoué son crime, poursuit le journal camerounais.

Toujours selon la même source, le binational aurait vécu en Suisse pendant 20 ans, avant de décider récemment de rentrer au Cameroun. L'assassin présumé aurait encore renvoyé la femme de ménage le jour du drame. Il lui aurait assuré qu'il pourrait s'occuper des enfants et aurait même prétexté une excursion à Douala, précise le Journal du Cameroun.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS