Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme a été passé à tabac au bord du Rhin à Bâle. Il n'a pas survécu (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Un homme de 41 ans a été agressé à Bâle dans la nuit de vendredi à samedi. Il a succombé à l'hôpital des suites de ses blessures. La police a arrêté un suspect. Les motifs de l'attaque ne sont pas clairs pour l'instant.

Vers 00h45, le quadragénaire s'est assis près d'un groupe sur un escalier au bord du Rhin, a annoncé le ministère public bâlois samedi. Il a alors été très vite agressé par plusieurs personnes, qui lui ont asséné des coups avant de prendre la fuite.

Le Portugais, de 41 ans, a été retrouvé allongé sur les larges marches avec un traumatisme crânien, mais il était encore conscient. Il est mort quelques heures plus tard à l'hôpital.

La cause exacte de la mort n'est pas claire pour l'instant, selon un porte-parole du ministère public. Il faudra attendre les résultats de l'autopsie. Aucune arme n'a été trouvée sur les lieux. Le ministère public a lancé un appel à témoins, le lieu de l'agression étant très fréquenté en été.

Arrestations

Peu après le crime, la police a arrêté trois hommes, eux aussi des Portugais, âgés de 18, 24 et 36 ans. Il s'est avéré par la suite qu'ils n'ont pas participé à l'agression. Ils ont donc été relâchés, mais un quatrième homme a depuis lors été placé sous les verrous.

Le déroulé exact des événements et la raison de l'agression font l'objet d'une enquête menée par une brigade spéciale. Les homicides sont rares dans le canton de Bâle-ville. Depuis une année, les statistiques de la criminalité, publiées en mars, font état de trois meurtres. Aucun n'avait été recensé en 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS