Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue pour avoir piloté samedi un drone au-dessus de Paris, a-t-on appris de source policière. Les mystérieux vols de drones se multiplient malgré l'interdiction de survol de la capitale française.

Le pilote présumé, un des responsables de la commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), a été interpellé à la suite d'un signalement d'un particulier, a-t-on précisé de source policière. L'homme était "en possession d'un drone de 400 grammes à quatre hélices, équipé d'une caméra à l'avant".

Depuis le 5 octobre, au moins 60 survols de drones ont été constatés au-dessus de sites sensibles, comme des centrales nucléaires, ou de la ville de Paris, selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Police mobilisée

Particuliers souhaitant tester leur nouveau jouet, amateurs de photographies s'amusant à narguer les autorités ou repérages à des fins criminelles: les motivations et le profil de ces pilotes demeurent inconnus.

Au début mars, une dizaine de vols de drones au-dessus de Paris avaient mobilisé la police. Quatre journalistes allemands avaient alors été brièvement interpellés alors qu'ils étaient en possession d'un drone.

Le 25 février, trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazira avaient été placés en garde à vue après avoir fait voler un drone à Paris pour un reportage, lui-même consacré aux mystérieux survols nocturnes de la capitale ces dernières semaines.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS