Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme accusé d'avoir tué son amie âgée de 23 ans en 2000 à Bâle a été extradé de la Nouvelle-Zélande vers la Suisse 15 ans après les faits. L'homme, un Sri-lankais de 43 ans, a été placé en détention à Bâle.

Des membres du Ministère public et de la police cantonale de Bâle-Ville sont allés chercher le meurtrier présumé il y a quelques jours en Nouvelle-Zélande, a indiqué jeudi le Ministère public bâlois. L'homme, aujourd'hui âgé de 43 ans, a tenté, en vain, de s'opposer à son extradition.

La femme avait été retrouvée poignardée dans son appartement. Le tueur présumé est resté introuvable pendant des années. Il a finalement été repéré en Nouvelle-Zélande à la fin de 2011. Il a vécu dans ce pays depuis 2001 sous une fausse identité et avec des papiers falsifiés. Il a obtenu la nationalité néo-zélandaise en 2004.

En juin 2014, le Ministère public de Bâle-Ville, par l'intermédiaire de l'Office fédéral de la justice, a demandé aux autorités néo-zélandaises l'extradition du meurtrier présumé. Un mandat d'arrêt international avait été lancé contre lui.

Dix jours plus tard, l'homme était arrêté. Il a ensuite tenté de s'opposer à son extradition par des recours, qui ont tous été rejetés par les tribunaux néo-zélandais.

ATS