Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sécurité renforcée à proximité de la Maison blanche samedi

KEYSTONE/AP/PABLO MARTINEZ MONSIVAIS

(sda-ats)

Un homme s'est tué avec une arme à feu samedi matin devant la Maison Blanche, siège de la présidence américaine à Washington. Le président Donald Trump ne se trouvait pas dans le bâtiment quand les coups de feu ont éclaté.

"A approximativement 11h46 (17h46 GMT) un homme blanc s'est infligé une blessure à la tête par arme à feu le long de la barrière nord de la Maison Blanche", a précisé dans un communiqué le Secret Service, agence chargée de la protection du président.

L'homme a sorti une arme dissimulée sous ses vêtements et a "tiré plusieurs coups, mais aucun ne visait apparemment la Maison Blanche", selon le Secret Service, ajoutant que l'homme "est décédé". L'incident n'a pas fait d'autre victime, a-t-on ajouté de même source, alors qu'une centaine de touristes se trouvaient aux abords de la Maison Blanche, une zone habituellement très fréquentée.

Incidents pas rares

Le quartier a été bouclé par un impressionnant dispositif de sécurité et une voiture, garée quelques rues plus loin, a été fouillée par la police, selon un journaliste de l'AFP. Une enquête a été ouverte par la police de Washington. Le tireur a été identifié, mais son nom n'a pas été communiqué.

Le président Donald Trump ne se trouvait pas à Washington quand les coups de feu ont éclaté. Il passe le week-end dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride.

Les incidents autour de la Maison Blanche ne sont pas rares. Le 23 février, une automobiliste avait été arrêtée après avoir percuté avec son véhicule une barrière de sécurité près de la présidence. La voiture n'avait pas réussi à progresser au-delà de ces barrières.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS