Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pristina - Arrêté la veille dans le nord du Kosovo, un homme soupçonné de terrorisme par la justice américaine a été remis en liberté vendredi par un juge de la mission européenne Eulex. Il devra toutefois se présenter deux fois par semaine à la police.
Un Kosovar de 29 ans, avait été interpellé près de Mitrovica par la police kosovare et les forces de sécurité de la mission européenne.
Cette arrestation faisait suite à une plainte déposée contre lui en Caroline du Nord, l'accusant d'avoir voulu organiser des assassinats à l'étranger et d'avoir fourni une aide matérielle à des suspects soupçonnés de terrorisme.
"Il doit se présenter à la police deux fois par semaine", a dit Kristiina Herodes, porte-parole de la mission européenne. "Le parquet peut encore faire appel de cette décision", a-t-elle cependant ajouté.
Au-delà de la décision du juge européen, c'est au gouvernement kosovar de décider si l'homme doit être extradé ou non aux Etats-Unis.
"J'ai personnellement demandé à être extradé car je n'ai pas peur de la justice américaine. Je crois en la justice parce que je suis innocent", a-t-il déclaré après sa libération.
Il est notamment soupçonné d'avoir entretenu des liens avec un groupe de sept personnes arrêtées l'an dernier en Caroline du Nord pour avoir voulu commettre un attentat contre une base de "marines" à Quantico, en Virginie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS