Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les officiers de la police scientifique ont méticuleusement examiné puis ouvert le sac a dos du suspect dans le centre de Londres.

KEYSTONE/EPA/WILL OLIVER

(sda-ats)

Un homme armé de couteaux et suspecté de vouloir commettre une attaque terroriste a été arrêté jeudi après-midi à Londres à proximité du parlement de Westminster, a annoncé la police. Personne n'a été blessé.

Âgé de 27 ans, l'homme a été arrêté par des membres des services antiterroristes sur Parliament Street, non loin du Parlement britannique et de la résidence de la Première ministre, Theresa May, a dit la police. Dans un communiqué, les forces de l'ordre ont précisé que l'homme a été arrêté après une fouille et un contrôle s'inscrivant dans le cadre d'une "opération en cours".

"L'homme (...) a été arrêté parce que soupçonné de détenir une arme et sur des soupçons de commission, préparation et d'incitation à des actes de terrorisme", poursuit le communiqué qui précise que des armes blanches ont été retrouvées sur le suspect, désormais placé en garde à vue. Selon la BBC, l'homme était surveillé et suivi par la police lorsqu'il a été arrêté.

Des photos d'un journaliste de l'AFP montrent trois grands couteaux au sol sur le lieu de l'incident, autour desquels s'est affairée la police scientifique.

Périmètre de sécurité

L'arrestation a eu lieu à la jonction de Parlement Street et Parlement Square, à proximité immédiate du parlement de Westminster, théâtre d'un attentat le 22 mars. Autour, la police a dressé un périmètre de sécurité, et interrompu la circulation dans un sens sur Parliament Street, en direction du 10 Downing Street, la résidence des Premiers ministres britanniques.

Quelques policiers en gilet pare-balles étaient présents aux quatre coins du périmètre d'une centaine de mètres mis en place pour permettre le travail de la police scientifique.

Les officiers de la police scientifique ont méticuleusement examiné puis ouvert le sac a dos du suspect. Peu après 16h00 (17h00 suisses), ils ont achevé leur travail et s'apprêtaient à quitter les lieux à bord d'un fourgon gris.

Le 22 mars, un homme avait foncé dans la foule avec son véhicule sur le pont de Westminster, qui enjambe la Tamise face à Big Ben, avant de poignarder mortellement un policier devant le Parlement. L'attaque avait fait cinq morts au total. Son auteur, un citoyen britannique converti à l'islam, avait été abattu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS