Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le monument restauré a été inauguré en grande pompe dimanche, et pour la deuxième fois de son histoire, en présence de représentants du canton et de l'armée.

Hans-Peter Widmer, ats

(sda-ats)

Un imposant monument de la 2e Guerre mondiale a été restauré et inauguré dimanche dans la campagne argovienne. Cette peinture murale de onze mètres de long sur trois de haut représente l'engagement et les privations des soldats et de la population entre 1939 et 1945.

Autre particularité du monument: il a été érigé par les membres d'une division de l'armée suisse en plein milieu de la guerre, et non après. Le lieu de commémoration choisi se trouve proche de la frontière nord de la Suisse, sur le Plateau, où une intrusion ennemie était attendue à l'époque.

L'auteur du dessin est le peintre Ernst Leu, alors soldat d'artillerie de 27 ans. L'image montre onze soldats en train de bâtir un fort militaire dédié à la protection du pays, un paysan qui laboure son champ afin de contribuer à la sécurité de l'approvisionnement alimentaire et une mère protégeant son enfant.

Le monument avait été inauguré une première fois en 1940 lors du Jeûne fédéral. Il avait ensuite été brièvement rénové en 1958. En plus de 60 ans, le temps avait pu à nouveau faire son oeuvre. Dimanche, il a été inauguré en grande pompe, et pour la deuxième fois de son histoire, en présence de représentants du canton et de l'armée.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS