Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi au Camden Market à Londres, un marché très fréquenté par les touristes, a été maîtrisé.

KEYSTONE/AP/MIKE BUCKELL

(sda-ats)

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi au Camden Market à Londres, un marché très fréquenté par les touristes, a été maîtrisé, ont annoncé les pompiers. Il n'y a apparemment pas eu de victimes.

Dix camions, soixante-dix hommes et un "appareil aérien" ont été déployés pour maîtriser les flammes sur ce marché prisé des touristes le week-end. Prévenue à 23h57 dimanche (00h57 en Suisse), la brigade des pompiers a indiqué que le feu était "sous contrôle" à 2h50 lundi (03h50 en Suisse), soit près de trois heures plus tard.

"Aucun blessé n'a été signalé", a indiqué la police londonienne. L'enquête se poursuit, les causes de l'incendie restent à déterminer.

Les flammes ont détruit environ un tiers des trois étages et du toit d'un bâtiment qui contient de nombreuses entreprises. Le feu n'aurait pas atteint d'autres immeubles.

Partiellement fermé

En 2008, le marché avait déjà connu un incendie majeur, qui avait entraîné sa fermeture pendant plusieurs mois. En 2014, un autre incendie avait entraîné l'évacuation de 600 personnes.

Le marché, implanté dans un ancien entrepôt industriel, est connu principalement pour ses stands d'artisanat. Des vêtements, des bijoux, des livres et de la nourriture y sont également vendus.

"Une petite portion du marché de Camden Lock restera fermée au public jusqu'à nouvel ordre à titre préventif, mais le reste de la zone, notamment Union Street et Stables Market restent ouverts et accueillent les visiteurs comme d'habitude", a prévenu une porte-parole de Market Tech, l'actionnaire principal du marché de Camden Lock.

Cet incendie survient moins d'un mois après celui qui a ravagé la tour Grenfell, un immeuble d'habitation londonien de 24 étages, qui a fait au moins 80 morts et a bouleversé le pays.

ATS