Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le feu était particulièrement attisé par le bois mort, les feuilles et les herbes desséchées par la chaleur: 27 millions d'arbres sont morts l'an dernier et 62 millions en 2016 après plusieurs années d'une sécheresse record.

KEYSTONE/AP The Merced Sun-Star/ANDREW KUHN

(sda-ats)

Un incendie menace le parc national de Yosemite, dans l'est de la Californie. En trois jours, il a quasiment doublé de taille, notent vendredi les autorités locales. Un pompier a été tué et deux autres blessés alors qu'ils s'activaient à maîtriser les flammes.

Le ministère de l'Agriculture américain a fait savoir dans un communiqué que l'incendie, baptisé Ferguson, n'était contenu vendredi qu'à 7% et s'étendait sur près de 10'000 hectares, soit deux fois plus que mardi. Il n'a en revanche pas précisé combien de temps serait nécessaire pour venir complètement à bout du sinistre.

Plus de 2700 personnes ont été mobilisées en urgence vendredi pour contenir l'incendie, qui s'est déclaré il y a une semaine dans la forêt de la Sierra Nevada. Deux pompiers ont été blessés, quelques jours après qu'un de leurs collègues, âgé de 36 ans, a trouvé la mort en étant déployé pour combattre les flammes.

Le feu était particulièrement attisé par le bois mort, les feuilles et les herbes desséchées par la chaleur: 27 millions d'arbres sont morts l'an dernier et 62 millions en 2016 après plusieurs années d'une sécheresse record.

Touristes priés de reporter

Des évacuations obligatoires ont eu lieu dans plusieurs campings. L'agence de lutte contre les feux a prévenu que les habitants de certaines zones des alentours du parc devaient se tenir prêts à fuir.

Le brasier a entraîné la fermeture d'une autoroute et celle de l'entrée ouest du parc de Yosemite, célèbre pour ses séquoias géants. Les autorités ont conseillé aux touristes de reporter leur visite de ce point-phare du tourisme californien.

Outre la Californie, les Etats de l'Alaska, le Colorado et l'Oregon ont enregistré le plus grand nombre d'incendies. La saison des feux démarrait toutefois moins fort que celle de l'an dernier: 1,4 million d'hectares ont déjà été avalés par les flammes depuis le début de l'année, contre 1,7 million l'année dernière à la même période.

L'an dernier avait été particulièrement dévastateur en Californie, avec des incendies records, des milliers de maisons rasées et une quarantaine de décès à cause de feux massifs vers Santa Barbara et dans la région viticole des vallées de Napa.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS