Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un incident a eu lieu mercredi lors d'une opération de maintenance dans la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, faisant deux blessés légers. L'incident a provoqué un dégagement de fumée sans qu'il y ait eu d'incendie.

Cet incident ne présente pas d'enjeu de sûreté, a affirmé le ministère français de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie dans un communiqué.

Une porte-parole d'Electricité de France (EDF) à Paris a fait état de deux personnes "légèrement brûlées à travers leurs gants" après "un dégagement de vapeur qui a sans doute déclenché les systèmes incendie". "C'est un problème lors d'une opération de maintenance" qui a eu lieu "dans des bâtiments auxiliaires de la zone nucléaire, mais pas dans le bâtiment du réacteur", a ajouté un porte-parole d'EDF.

Une cinquantaine de pompiers se sont rendus sur les lieux et y étaient toujours peu avant 18 heures, a indiqué le Codis du Haut-Rhin.

Toujours dangereux

François de Rugy, co-président du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, a de son côté déclaré que l'incident venait rappeler à tout le monde, à tous ceux qui croyaient qu'avec le nucléaire il n'y avait pas de problème de sécurité, qu'il y a toujours un danger".

Doyenne des centrales nucléaires françaises en activité, Fessenheim est dans le collimateur des écologistes et de nombreux élus en raison de son âge et de son exposition aux risques sismiques et d'inondation. Le président, François Hollande, s'est engagé durant la campagne électorale à fermer la centrale d'ici à 2017. L'installation aura alors quarante ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS