Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un infirmier allemand a reconnu avoir tué une trentaine de patients gravement malades et hospitalisés en soins intensifs, selon un expert entendu jeudi durant une audience au procès, rapporte l'agence de presse allemande dpa. L'homme est jugé depuis plusieurs mois par un tribunal du nord du pays.

Cet expert psychiatre a rapporté devant le tribunal d'Oldenbourg que l'accusé lui avait avoué une trentaine d'homicides lors d'un examen. L'infirmier de 38 ans comparaît depuis septembre pour les meurtres de trois patients et tentatives de meurtres sur deux autres patients, à qui il aurait injecté des surdoses de médicaments alors qu'ils étaient en soins intensifs.

Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir procédé à des injections entre 2003 et 2005 afin de démontrer ses talents de réanimation, amenant les patients près de la mort avant de tenter par la suite de les ranimer. D'après le psychiatre, l'accusé a également reconnu avoir administré des surdoses de médicaments à une soixantaine d'autres patients qui, eux, ont survécu.

L'homme avait été condamné en 2008 à sept ans et demi de prison pour une tentative de meurtre. Il est incarcéré depuis. Employé à la clinique de Delmenhorst, près de Oldenbourg, il avait été surpris en 2005 par une collègue alors qu'il était en train d'injecter à un patient un médicament pour le coeur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS