Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un militant islamiste radical a été tué et deux agents des forces de l'ordre blessés mardi soir en banlieue de Tunis dans des affrontements. Ces heurts sont les plus graves en Tunisie depuis l'attaque le 14 septembre dernier de l'ambassade des Etats-Unis.

Le militant a été tué lors d'une riposte des forces de sécurité à la suite d'une attaque dans la soirée contre deux postes de la garde nationale tunisienne dans la banlieue de Tunis de la Manouba, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Khaled Tarrouche.

"L'intervention des forces de l'ordre a entraîné la mort d'un assaillant touché par une balle", a indiqué le porte-parole, sans identifier la victime.

Selon cette source, après l'annonce de l'arrestation d'un salafiste soupçonné d'avoir blessé le chef de la brigade de sécurité publique de la Manouba, Wissem Ben Slimane, samedi, un "nombre important de personnes de tendance religieuse radicale" ont attaqué dans la soirée deux postes de cette banlieue de Tunis.

"Ils ont attaqué le poste de la garde nationale de Douar Hicher et de Khalid ibn Walid à la Manouba. Pour ce second poste, ils ont attaqué les agents avec des outils tranchants, des sabres. Deux ont des blessures assez importantes, l'un à la tête l'autre à la main", a indiqué M. Tarrouche.

Selon le porte-parole du ministère,des "renforts importants" de forces de l'ordre ont été déployés dans ce quartier de la banlieue ouest de Tunis où la situation restait tendue dans la soirée.

Le gouvernement tunisien, dominé par les islamistes d'Ennahda, sont accusés par l'opposition de faire preuve de laxisme face aux salafistes djihadistes, une branche rigoriste de l'islam sunnite responsable de nombreux coups d'éclats, certains sanglants, depuis la révolution de 2011.

Après l'attaque de l'ambassade américaine le 14 septembre par des militants de ces groupuscules (quatre morts parmi les assaillants), les autorités ont assuré être déterminées à lutter contre les militants violents de cette mouvance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS