Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le quotidien d'opposition Cumhuriyet est l'un des doyens de la presse turque. Il a été confronté à de nombreuses difficultés judiciaires ces dernières années (archives).

KEYSTONE/EPA FILE/CEM TURKEL

(sda-ats)

Un tribunal turc a acquitté lundi un journaliste du quotidien d'opposition Cumhuriyet. Erdem Gül était accusé d'espionnage pour un article sur des livraisons supposées d'armes à des factions en Syrie, selon les médias.

Erdem Gül, chef du bureau de Cumhuriyet à Ankara, a été acquitté par un tribunal pénal d'Istanbul, ont rapporté le quotidien et l'agence de presse étatique Anadolu. M. Gül avait été condamné en 2016 à cinq ans de prison pour "espionnage" après la publication en 2014 par le journal d'une enquête affirmant que des camions chargés d'armes affrétés par les services secrets avaient été interceptés à la frontière syrienne.

Mais la Cour de cassation de Turquie avait annulé en mars cette condamnation, estimant qu'il n'y avait pas assez d'éléments pour étayer les accusations. Elle avait recommandé de l'acquitter.

"Le journalisme n'est être un crime"

"Le journalisme n'est et ne peut pas être un crime", a réagi sur Twitter M. Gül après la décision du tribunal lundi. M. Gül était jugé dans cette affaire avec le rédacteur en chef de Cumhuriyet de l'époque, le journaliste Can Dündar, qui réside désormais en Allemagne. Ce dernier n'a pas été acquitté par le tribunal d'Istanbul et son procès continue.

En mars, la Cour de cassation avait également cassé sa première condamnation à cinq ans et 10 mois de prison, mais cette fois pour demander une aggravation de sa peine.

La publication de l'enquête par Cumhuriyet en 2014 avait suscité l'ire de l'actuel président. Recep Tayyip Erdogan avait promis que le journal "paierait le prix fort".

Ce quotidien d'opposition, l'un des doyens de la presse turque, a été confronté à de nombreuses difficultés judiciaires ces dernières années. Plusieurs de ses dirigeants et journalistes ont été condamnés en avril pour "activités terroristes", avant d'être libérés le temps de la procédure en appel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS