Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil de la magistrature du canton de Fribourg a ouvert une procédure disciplinaire contre le juge de paix de la Singine. Il a décidé de suspendre "provisoirement et avec effet immédiat" ce magistrat soupçonné de vol dans l'exercice de ses fonctions.

"Aucune information supplémentaire n'est communiquée à ce stade", a indiqué mardi le Conseil de la magistrature dans un communiqué de presse. Sa décision fait suite notamment à la levée de l'immunité du juge de paix par le Grand Conseil le 22 mars dernier.

Les députés avaient alors voté à la quasi unanimité, et à bulletin secret, la levée de son immunité. Par 98 voix contre 4, ils avaient donné suite à une demande du Ministère public en date du 21 février. Cette demande avait été préavisée favorablement par le Conseil de la magistrature, car ce dernier l'avait estimée "justifiée".

Le juge de paix a déjà été entendu comme personne appelée à fournir des renseignements par le Ministère public. Pour aller plus avant dans les investigations et dans la mesure où ce vol aurait été commis dans l'exercice de ses fonctions, le Ministère public avait besoin de la levée de l'immunité du magistrat.

ATS