Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La personne incriminée avait réussi à extorquer des millions de dollars aux deux géants américains en deux ans seulement (archives)

KEYSTONE/EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA

(sda-ats)

Un Lituanien accusé d'avoir soutiré plus de 100 millions de dollars à Google et Facebook sera extradé vers les Etats-Unis. Cette décision d'un tribunal lituanien de première instance a été approuvée vendredi par la Cour d'appel du pays.

Âgé de 48 ans, cet homme a été arrêté en mars en Lituanie à la demande des autorités de Washington qui l'accusent d'avoir trompé deux entreprises américaines en s'étant fait passer pour un fournisseur asiatique de matériel informatique dans les années 2013-2015.

Selon un communiqué de la Cour, il a détourné 23,3 millions de dollars (22,4 millions de francs suisses) à Google et 99 millions (95,2 millions de francs suisses) à Facebook. Il est également accusé d'avoir fabriqué des factures, des contrats et des lettres pour inciter les entreprises à verser de l'argent sur des comptes bancaires en Lettonie et à Chypre.

La décision de la Cour est définitive, mais la date de l'extradition n'a pas été annoncée.

Tromperie offline

Google, basé en Californie, a insisté en juillet que l'escroc avait agi en trompant les gens, et qu'aucun de ses systèmes n'avait été piraté.

Le groupe a indiqué alors avoir récupéré l'argent perdu et effectué des mises à jour de ses procédures pour éviter des incidents semblables.

ATS