Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Donald Trump junior affirme ne pas avoir prévenu son père de cette rencontre.

KEYSTONE/AP/MATT YORK

(sda-ats)

Un lobbyiste russo-américain, ancien agent des services secrets soviétiques, a pris part à la rencontre du 9 juin 2016 à New York entre Donald Trump junior et la juriste russe Natalia Vesselnitskaïa. L'information a été diffusée vendredi par la chaîne américaine NBC.

Donald Trump junior a reconnu la tenue de la rencontre avec la juriste et publié sur son compte Twitter un échange de messages électroniques qu'il avait eu avec un intermédiaire, le publicitaire Bob Goldstone, en vue d'organiser cette rencontre.

La juriste russe en question était susceptible, lors de cette rencontre, de communiquer à Donald Trump junior des informations embarrassantes sur Hillary Clinton, alors candidate démocrate à la Maison blanche.

Donald Trump junior affirme ne pas avoir prévenu son père de cette rencontre, à laquelle le gendre du candidat républicain et actuel conseiller à la Maison blanche, Jared Kushner, et celui qui était à l'époque le directeur de campagne du candidat républicain, Paul Manafort, homme réputé proche de Moscou, devaient pourtant participer, à en croire l'échange de courriels.

ATS