Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un loup est à l'origine de la mort de 21 moutons en environ un mois dans le Binntal, dans le Haut-Valais. Pour l'instant, il n'est pas encore question de l'abattre.

Les résultats des analyses ADN montrent que les moutons retrouvés morts depuis fin juin ont bel été bien été tués par un loup, a indiqué jeudi à l'ats Jacques Blanc, du service cantonal de la chasse, confirmant une information de la radio valaisanne Rhône FM. Quelques autres moutons sont encore portés disparus dans le Binntal et des autres ont été attaqués dans la vallée de Conches voisine.

Recherche de précédents

Ailleurs dans le canton, la situation est "relativement calme", selon le responsable. De nouvelles investigations doivent désormais établir si le même individu est à l'origine des récentes attaques dans la vallée de Conches et de celles de l'an dernier dans le Binntal.

Le canton pourrait solliciter une autorisation de tir, "mais nous n'en sommes pas encore là", souligne Jacques Blanc. Selon le "plan loup" de la Confédération, le canidé peut être abattu s'il a dévoré au moins 35 animaux de rente pendant quatre mois consécutifs ou au moins 25 animaux de rente en un mois. Si des dommages ont été causés durant une année, ce nombre se réduit à 15 animaux de rente pendant l'année calendaire suivante, mais sous certaines conditions.

Difficile à protéger

Parmi ces conditions, il est stipulé que toutes les mesures de protection possibles techniquement et supportables financièrement doivent avoir été prises. Or les alpages du Binntal sont difficiles à protéger pour des raisons économiques et topographiques. La zone est très escarpée.

La commission intercantonale qui émet la recommandation de tir à l'attention du canton pourrait donc estimer avoir affaire à un cas particulier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS